top of page

Sabots et griffes

Avec nos vies de sédentaire et le manque de variété de sols, les sabots et les griffes de nos animaux devient longs et ne sont plus forcément assez usés. Ce qui engendre un besoin de les entretenir régulièrement.


Pendant longtemps, j’ai cru que l’activité et les terrains variés, suffisait à user les griffes de mon chien. Quel ne fut pas mon étonnement, quand j’ai réalisé qu’elles touchaient le sol (elles ne doivent surtout pas toucher le sol). On y a remédié et maintenant, je vérifie régulièrement, afin que cela ne se reproduise plus.


Pour les chevaux, la prise de conscience qu’il faut entretenir un sabot est déjà bien ancré, même s’il reste certains animaux avec des pieds longs (malheureusement, ce sont souvent des ânes).

 

Qu’est-ce qu’est un sabot ou une griffe ?

C’est le prolongement de la 3ème phalange de leur doigt, chez nous, c’est la partie avec l’ongle.

Les mammifères à sabots marchent sur la pointe de leur doigt (animaux dits onguligrade), à la différence des animaux plantigrades (chien, chats) qui marchent sur la plante de leur pied entier.


Quels sont les impacts d’avoir des sabots ou des griffes longues ?

Cela va avoir un impact majeur sur la locomotion de l’animal, en créant un déséquilibre, en modifiant ses appuis, un défaut d’aplomb. Pour les chiens, une griffe trop longue peut déformer le doigt.

Les structures (articulations, tendons et ligaments) s’abîment prématurément, ce qui favorise le développement d’arthrose et/ou de pathologies locomotrices.


Dans certains cas extrêmes, il arrive que la griffe soit longue et se recourbe et pénètre la peau. Pour les sabots, cela va créer des babouches. On peut supposer que c’est douloureux pour l’animal, en plus d’un risque d’infection.

 

Pensez à vérifier l’état et la longueur de leurs griffes/sabots, pour leur bien-être. Ils vous en remercierons.

댓글


bottom of page