• maevaosteo

Les couches d'un oignon en ostéopathie.


De nos jours la médecine moderne, ne traite pas des malades, mais bien des maladies. Les médecines douces ont pour but, de traité le malade dans son ensemble. Faire de l’ostéopathie, c’est d’essayer d’enlever les couches qui se sont accumulées liées à des dysfonctions ou des traumas. Le praticien travaille les dysfonctions les plus récentes au plus ancien, comme on épluche les couches d’un oignon pour arriver à son centre, afin de restaurer la physiologie du corps. C’est pourquoi, l’amélioration constatée dans les premières séances ne porte pas toujours forcément sur la raison de l’appel du gardien.

Les symptômes le plus criant vu de l’extérieur n’est pas nécessairement le plus récent. L’ostéopathie va permettre au corps de retrouver un équilibre et une harmonie de manière douce.


Andrew Taylor Still (fondateur de l’ostéopathie) disait « trouve la dysfonction, corrige la et laisse la nature faire le reste ». Effectivement, il a raison, le corps à une capacité innée à s’auto-régler et à s’auto-guérir, après une séance. Il réorganise le fonctionnement de l’organisme par lui-même. Cela prend souvent une dizaine de jours. L’animal peut retrouver un mouvement correct, mais il peut aussi garder un certain temps l’image de ces troubles et gardera la « peur » de la douleur.

C’est pour cela, que l’ostéopathe recommande quelques jours de repos, afin que l’animal se réapproprie son corps. Bien entendue, repos ce n’est pas de rester immobile, au contraire, il faut qu’il marche pour sentir son corps et comprendre comment il fonctionne et ainsi lui enlever cette peur de la douleur.