Boiterie de Dante.

Voici Dante.

En juin, il a été percuté par une voiture au niveau du postérieur gauche.

Heureusement, il n’a pas eu de fractures, mais il boitait. Il a eu quelques jours d’anti-inflammatoire et d’antidouleur. Puis je l’ai vu en consultation. Après 2 séances, il ne boite plus et il peut reprendre les grandes balades, pour son grand plaisir et celui de ses humains.

C’est une histoire qui se finit bien et rapidement, car malheureusement, souvent cela n’est pas le cas.

Si un animal boite n’attendez pas que la boiterie s’installe et qu’elle se répercute sur les autres structures. Pour exemple, à force d’écrire, j’ai le poignet qui me fait mal, si je continue à écrire, je vais me crisper et les tensions vont monter jusqu’aux épaules, puis dans la nuque.

Le corps va trouver une autre façon de compenser. Le corps de l’animal est donc en train de se déséquilibrer et de solliciter d’autres structures pour se soulager, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus trouver de positions antalgiques (pour se soulager) qui lui conviennent pour fonctionner correctement.

Le fait d’aller voir un ostéopathe permettra d’éviter un problème ou une dysfonction plus sérieuse qui risquerait d’endommager les tissus articulaires.